Femmes : sublimez vos nénés !

Durant la grossesse, les seins prennent plus ou moins du volume, cela dépend des femmes, mais, dans tous les cas, la nature ne tient pas compte de vos désirs, elle se prépare à l’allaitement.

Il faut savoir une chose importante, Le sein est composé des glandes mammaires, de fibres de soutien (ligaments de Cooper) et de graisse (tissu adipeux), le tout est recouvert par la peau.

Les seins sont devant les pectoraux et non derrière, par conséquent peu de muscles les protège et, donc, il faut en prendre soin et les bien soutenir.

Durant la grossesse 

Le tissu adipeux augmente (50% du volume), les ligaments de Cooper se détendent sous l’effet des hormones, le tissu des canaux galactophore se structure .Notre but est de protéger la forme, donc soulager de leur poids les ligaments de Cooper et protéger la peau des vergetures. La forme du sein : Il faut investir dans de bons soutiens-gorge qui devront suivre, en taille, l’évolution de votre poitrine. Même si, habituellement, vous ne portez pas de soutien gorge, il faut vous y mettre et, si votre poitrine est  déjà lourde, y compris la nuit.  Un peu de gymnastique peut aider vos pectoraux à les soutenir, même si, ils sont en arrière : les mains jointes devant vous, les coudes fléchis et écartés, pressez vos paumes l’une contre l’autre. Tenez 10 secondes et relâchez. Effectuez ce mouvement une dizaine de fois.

Protéger la peau 

La peau est aussi un élément de soutien : donc veillez au volume gras , autant que faire se peut. Les vergetures ne sont pas dues que à l’augmentation de volume des seins, mais aussi au fonctionnement hormonal des surrénales. C’est inévitable  et très variable d’une femme à l’autre. Nourrissez bien votre peau durant la grossesse, elle sera plus souple et les éventuelles vergetures  seront moins importantes, plus fines ! Lisez bien la notice du produit que vous préférez employer afin de vérifier l’absence de contre-indication de grossesse. Il n’y a aucune preuve « scientifique » prouvant que certains produits soient meilleurs que d’autres. Ce sera donc celui qui vous convient le mieux, huile ou crème, selon le rapport qualité prix, sans regret.

Aussi tous les jours, massez-les, en évitant les mamelons dont la stimulation pourrait provoquer des contractions.

Après l’accouchement 

Tout d’abord, nous allons dénoncer une idée reçue encore trop souvent énoncée :

L’allaitement n’abîme pas les seins, au contraire ! pourquoi ?

Durant votre grossesse les glandes mammaires ont considérablement grossi, par conséquent, si vous allaitez elles diminueront progressivement, et les muscles périglandulaires se tonifient et protègent les ligaments de Cooper. Avec la baisse progressive de l’hyper stimulation des glandes surrénales, les fibres du « Cooper » se tonifient et se rétractent .Il a été souvent observé que les femmes qui n’allaitent pas peuvent voire leur poitrine « tomber » rapidement car aucun phénomène progressif ne s’est produit. Parfois même on observe, surtout pour les « petits seins  »,  une diminution après l’arrêt de l’allaitement. Il en serait de même pour eux si ils n’avaient pas allaité.

En conclusion : c’est vrai que l’allaitement n’abime pas la poitrine. Dans tous les cas, elle est souvent plus souple après la grossesse.

Donc un conseil, si vous n’allaitez pas, suivez les prescriptions qui vous sont faites et massez avec votre huile de  grossesse, 2 fois par jour sans toucher aux mamelons et continuez, les mêmes petits exercices de gymnastique. Portez également pendant 1 mois un soutien-gorge.

Si vous allaitez : les seins grossiront légèrement pour la montée laiteuse. Vous pouvez également les masser, cela soulagera les tensions de la montée laiteuse et, aidera votre peau et vos ligaments à retrouver leur élasticité.

Par la suite, ils diminueront tout doucement. Hélas, vous ne garderez pas tout le temps votre superbe poitrine, très vite bien malin celui ou celle qui saura que vous allaitez votre bébé( !)

Attention : ne pas prendre d’huile parfumée pour ne pas gêner votre bébé. Lire la notice pour les contre-indications (rares à l’allaitement).

Le soutien-gorge a également son importance : confortable, pratique et respectant votre taille : ni trop grand, ni trop serré. Encore une fois, si votre poitrine est lourde, portez-le surtout bien la nuit.

Vous serez et resterez belle avec de « beaux nénés » 🙂 !

Contactez-nous pour vous orienter vers les meilleures marques !

http---signatures.mylivesignature.com-54493-368-CEB2E37F0F1C83D3D9AA764829A5020E

Source image : Flickr