Les huiles essentielles pendant la grossesse

Contrairement à ce qui est souvent affirmé par les personnes ignorantes les huiles essentielles sont très utiles, donc peuvent être dangereuses pendant la grossesse. Mais bien utilisées elles peuvent faire merveille, en particulier pendant le travail pour faciliter l’accouchement.

Là encore, pas automédication ! nous ne saurions que vous conseiller de prendre conseils auprès de spécialistes, en particulier des sages femmes formées aux huiles essentielles et fleurs de BACH.

Les huiles essentielles soignent, naturellement, de nombreux petits maux du quotidien. Pendant que vous êtes enceinte, elles doivent néanmoins faire l’objet d’une réelle attention de votre part. Mal utilisées, elles peuvent en effet s’avérer dangereuses pour votre santé et celle de votre bébé.

Ainsi,  le plus souvent il est préférable, sauf si vous êtes conseillée par des professionnels de ne pas les utiliser durant les 3 premiers mois de grossesse car il n’y a pas d’études fiables sur les effets sur l’embryon. A partir du 4ème mois, certaines sont ensuite autorisées. La lavande,  est calmante, idéale en cas de stress, la camomille, facilite l’endormissement.

Le gingembre vous aidera dans vos petits problèmes de digestion et des troubles respiratoires. Ces huiles essentielles que vous devez prendre bio( !) et ne pas lésiner sur le prix, gage d’efficacité et de qualité, en effet il faut de grandes quantités de plantes pour les fabriquer aussi elles ne peuvent être qu’onéreuses !

Elles peuvent être utilisées en diffusion dans l’air, en massage sur la peau, mais attention de ne pas en mettre trop cela peut brûler, et dans le bain, pour la même raison, les mélanger à du miel par exemple.

Certains produits sont par ailleurs spécialement formulés pour les femmes enceintes : n’hésitez pas avant de les utiliser à prendre conseil, par exemple, auprès de votre pharmacien. Il est là pour vous guider.

http---signatures.mylivesignature.com-54493-368-CEB2E37F0F1C83D3D9AA764829A5020E