En forme après un bébé : c’est possible !

Bloggy Pilates
source fitness.com

Passées les premières semaines sans sommeil et sans savoir où donner de la tête, les mamans se posent la question : comment retrouver la forme que j’avais avant la grossesse ?

PREMIER CONSEIL : PRENEZ VOTRE TEMPS

Il est essentiel que chacune aille à son propre rythme, selon son envie et son niveau d’énergie. Malgré les nombreuses pressions que mettent la société et parfois la maman à elle-même, il faut prendre le temps d’être prête et ne pas brûler certaines étapes en se rassurant sur le fait que le corps de la femme met 3 à 6 mois à récupérer d’un accouchement pour une maman sportive, et de 6 mois à 1 an pour celles qui n’ont pas eu d’activité physique par choix ou par devoir. Le type de grossesse et le déroulé de l’accouchement peuvent également avoir un impact sur ce temps de récupération ! Aucune honte, donc, et surtout aucune culpabilité à se sentir un peu flasque, un peu serrée dans ses vêtements d’avant-bébé; et moins dynamique avec la fatigue liée à l’accumulation de nuits trop courtes.

DEUXIEME CONSEIL : NE BRULEZ PAS LES ETAPES

La première et incontournable étape consiste à la rééducation périnéale. Réalisée soit par un kiné, soit par une sage-femme, elle intervient environ 6 à 8 semaines minimum après l’accouchement le temps que le corps se remette en place.Notre préférence va pour la sage-femme qui par son métier connaît bien le périnée et le corps de la femme en particulier.

Cette ré-éducation est remboursée par la sécurité sociale à hauteur de 10 séances et s’appuie sur des méthodes adaptées selon chaque femme et un bilan personnalisé au départ. Elle consiste non seulement à remuscler le périnée, mais aussi les abdos et les zones ciblées comme les fessiers ou les adducteurs. Ne la négligez pas ! Si cela vous paraît fastidieux, l’éviter vous expose à des soucis irréparables comme la descente d’organe.

Vous pouvez recommencer une activité physique progressivement en même temps que la ré-éducation périnéale.

TROISIEME CONSEIL : CHOISISSEZ CE QUI VOUS CONVIENT

Vous aimez le « sport qui défoule » ? Tester la Zumba, une pratique en musique très dynamiqie et dynamisante qui contribue à muscler tout le corps tout en travaillant le cardio.

Vous sentez vos abdos encore tous mous et votre corps peu tonique ? Le Pilâtes est fait pour vous. En travaillant en douceur les muscles posturaux, vous gagnez rapidement en tonicité, sculptez votre corps et ce sans douleur intense ou courbatures.

Vous vous sentez raide et stressée ? Le Yoga, à travers des exercices très lents et doux centrés sur la respiration profonde et des postures étirant tout le corps, vous procurera la délicieuse sensation d’un corps tout neuf, délié et déverouillé

Vous avez terminé la ré-éducation mais vous sentez le besoin d’aller plus loin dans la remusculation du périnée, des abdos mais aussi des zones ciblées comme les adducteurs ou les fessiers ? Il existe des cours de fitness spécialement conçus pour la femme après l’accouchement, avec des parcours insistant sur le périnée et les zones mises à rude épreuve, permettant de redonner à ces parties du corps leur aspect d’avant, musclé et tonique.

QUATRIÈME CONSEIL : PRIVILEGIEZ LES COURS ADAPTES 

Le sport avant ou après la grossesse est une affaire d’expert. Ne vous précipitez pas sur la première salle low cost venue : vous avez des besoins spécifiques qui nécessitent un oeil avisé. Celui d’un coach spécialisé ou ayant aussi un diplôme de sage-femme.

Regardez si votre salle de sport propose des cours spécifiques « post-natal ». Certains permettent d’amener son bébé aux cours.

Au Centre Relais Maternité (16 rue Benjamin Franklin – Paris 16è) les cours sont conçus et assurés par des sage-femmes ou coachs formés à la pratique post-natale. Vous y trouverez une offre d’accompagnement variée selon vos souhaits et vos besoins.

CINQUIÈME CONSEIL : PENSEZ AUSSI A VOUS DÉTENDRE

Le piège des femmes actives est de vouloir jouer les wonder-women et de se mettre une pression déraisonnable. Or il n’est pas rare, voire très commun, que la grossesse chamboule davantage et plus de temps que prévu. Pourquoi se faire violence ? Autorisez vous un peu de détente. Si vous n’êtes pas prête à refaire du sport ou si vous vous sentez vidée ou alourdie, pensez aux massages énergisants ou offrez vous un bon drainage qui vous laissera des jambes légères…

 

Bonne remise en forme à toutes les mamans !
http---signatures.mylivesignature.com-54493-368-CEB2E37F0F1C83D3D9AA764829A5020E

Rendez-vous sur Hellocoton !